La biosécurité en élevage avicole

Durant les 20 dernières années, l’industrie avicole s’est développée de façon phénoménale à travers le monde. La consommation de poulet de chair a augmenté en raison de la diversité de son utilisation comme viande, de son prix accessible et de ses vertus diététiques en

comparaison avec d’autres viandes. Au fur et à mesure du développement du secteur avicole, plusieurs maladies sont devenues fréquentes et très coûteuses.


Dans plusieurs régions du monde, les maladies ont provoqué des pertes dévastatrices dans l’industrie avicole. Les exploitants doivent avoir recours aux vaccins et aux antibiotiques pour

contrôler ces pertes. Durant les années précédentes, des maladies sévères, parmi lesquelles la maladie de Newcastle et des formes sévères de l’Influenza aviaire, sont devenues endémiques et ont engendré des pertes substantielles.


Au Moyen Orient et en Afrique du Nord, les exploitations avicoles sont contaminées par plusieurs pathogènes et on un impact négatif sur les performances et les bénéfices. A mesure du développement de l’aviculture, l’impact potentiel des maladies n’a pas retenu l’attention

nécessaire. Par conséquent, beaucoup de fermes avicoles ont été construites et aménagées sans tenir compte de la protection contre les maladies. L’industrie a juste tenté de limiter les dégâts dus à ces maladies. Cependant, il est devenu évident qu’il est temps de revenir sur les principes de base. La plupart des intervenants ont réalisé que les vaccins et les médicaments ont leurs limites.


Pour réussir, il est nécessaire d’opérer des changements dans la méthode d’élever les volailles. La clé du succès...... télechargez gratuitement nos documents informatifs sur la biosécurité agricole

Informations légales

arrow&v